Les concerts d’été 2016 de Musique et Vie ont permis de financer des bourses d’études à 29 élèves de l’association de musique Al Kamandjâti. Nous avons demandé à notre correspondante de nous donner un aperçu de la suite de leur formation. A la rentrée 2017-2018, la plupart des élèves ayant bénéficié d’une bourse grâce à l’action de Musique et Vie se sont réinscrits à Al Kamandjâti. Ils ont la motivation de continuer, d’autant plus que, comme chaque année, de nouveaux professeurs donnent un nouveau souffle et une nouvelle perspective à leurs études. Des 29 élèves, seulement quatre ont arrêté à prendre des cours: deux à Ramallah et deux dans les camps de réfugiés. Au centre de Deir Ghassaneh, tous les élèves poursuivent leurs études musicales avec une bourse complète ou partielle financée par d’autres fonds. A Jénine aussi, tous les élèves ont répondu présents à la rentrée scolaire 2017-2018, tous avec une bourse d’étude complète.

Six élèves font partie de l’ensemble oriental d’Al Kamandjâti, qui réunit les ensembles orientaux des six centres d’Al Kamandjâti en Palestine et de celui de Jénine. Cinq autres participent à l’Orchestre de Ramallah1. Nadine, élève flûtiste, s’est produite avec l’orchestre pour la première fois. Malgré son jeune âge, elle a eu une attitude très professionnelle durant la tournée. Elle a par ailleurs pris part aux ateliers de composition Very Young Composers, animés par Jon Deak de la Philharmonie de New York, qui ont donné aux jeunes des clés pour composer leur propre musique.

Jihad, un des élèves les plus âgés, a entamé sa dernière année de cours à Deir Ghassaneh. Il a participé en tant que percussionniste de la section orientale de l’orchestre et aussi aux ateliers Very Young Composers. Pendant les vacances d’été, il a aidé les professeurs lors des ateliers musicaux qui permettent aux élèves de faire de la musique de manière ludique. Jihad se produit de manière régulière avec les différents groupes d’Al Kamandjâti. Diana, violoniste, a commencé des études supérieures et son emploi du temps ne lui permet plus de prendre des cours individuels à Al Kamandjâti, mais elle continue à jouer du violon avec un groupe de musique de l’université. Elle a participé à l’Orchestre de Ramallah pendant l’été 2017 et jouera aussi au concert de Noel, qui sera filmé par la télévision allemande. Elle reste donc très impliquée dans l’association et continuera à soutenir Al Kamandjâti.

print