A propos des concerts 2018

Home / Blog / A propos des concerts 2018

Une bonne cuvée que les concerts d’été 2018 ! Tant la Fête de la Musique que nos 39 concerts de midi nous ont valu de la bien belle musique. Et des prestations haut de gamme nous ont assuré une affluence réjouissante malgré les températures caniculaires. En effet, il fallait avoir le courage de se déplacer pour se retrouver au sein de l’Eglise luthérienne, un endroit certes accueillant et jouissant d’une excellente sonorité, mais une véritable étuve dès lors que plus de cent personnes s’y trouvent rassemblées par une température extérieure de 30 degrés et plus.

Et voilà ! La magie a opéré cette année encore, pour notre plus grand plaisir et celui de nos fidèles auditeurs, mais aussi pour ceux qui découvraient cette année nos concerts. Car il y en a chaque année des mélomanes qui ignoraient tout de ce rendez-vous de midi. Ils se disent étonnés de la qualité des prestations et du fait que des musiciens, souvent de haut niveau, se produisent sans toucher de cachet.

La bonne surprise que nous ont réservée les concerts, ce fut la participation de jeunes musiciens, en solo ou en duo, en trio ou en quatuor. Pétris de talent, ils poursuivent des études de musique, se perfectionnent en master classes, se produisent à l’étranger dans des festivals ou en récital. Parce que la musique est leur passion et qu’ils aspirent à en vivre. Un vrai bonheur pour Musique et Vie de pouvoir côtoyer des jeunes gens guidés par un tel idéal. Gageons qu’ils vont réussir !

Dans nos découvertes de 2018, citons le Aurora Piano Quartet, un quatuor fondé en 2015 et qui depuis lors parcourt le monde donnant concerts et master classes ; Marie Hamard et Agnès Lörincz avec leurs Féeries Enchantées, un très beau programme qu’elles présentaient dans une brochure de belle facture ; Maud Caillat et Maïté Louis, excellentes pianiste et violoniste ; Valérie Pellegrini et Nicolas Perruchoud, un duo chant et piano qui aséduit le public ; les trois jeunes musiciennes du Ionesco Trio ; le Duo Bragal, deux jeunes
musiciennes, flûtiste et guitariste, qui ont interprété un fort joli répertoire ; Lisanne Schick et Emile Sécheret, une altiste et un violoncelliste prometteurs, qui parallèlement à la pratique de leur instrument étudient l’harmonie et le contrepoint et se sont lancés dans la composition. Et ils n’ont pas 40 ans à eux deux !!

Il y aurait encore beaucoup à dire sur les musiciens talentueux qui nous font l’honneur de souvent revenir jouer dans le cadre des concerts d’été, eux aussi avec des programmes originaux tels les Northern Lights de Rémy Walter, violon et Philippe Boaron, piano, pour ne citer qu’eux. Voilà qui laisse augurer d’une saison 2019 de grande qualité, sous les auspices de nos bienveillants sponsors.

print